POUR NOUS JOINDRE
Tél. (418) 524-4666
Courriel: administration@aarq.qc.ca
870, ave De Salaberry, bureau 204
Québec (Québec) G1R 2T9

Les présentations de notre colloque au Bas-Saint-Laurent désormais disponibles

 

Les présentations des conférenciers de notre rendez-vous d'octobre à Matane sont téléchargables en pdf : http://www.aarq.qc.ca/colloque-conferences.php

Formation et colloque 2017

 

Le contenu de nos deux activités d'automne est maintenant disponible. Le 4 octobre 2017 se tiendra une journée de formation sur la communication efficace dans l'univers politique et les deux journées suivantes se tiendra notre colloque édition Bas-Saint-Laurent sur la transition énergétique en aménagement du territoire.

Mieux communiquer comme aménagiste régional dans l'univers politique, détails de la formation et formulaire d'inscription disponibles : http://www.aarq.qc.ca/formations.php

La transition énérgétique en aménagement du territoire, programme et formulaire d'inscription disponibles : http://www.aarq.qc.ca/colloques-regionaux.php

Congrès 2017 : L'aménagiste régional, artisan du développement

 

Québec, le 27 février 2017 – Le rendez-vous annuel de l’Association des aménagistes régionaux du Québec s’articule cette année autour du thème de l’aménagement du territoire et son apport dans le développement.

Plus d’une centaine de professionnels de l’aménagement régional du territoire se réuniront pour échanger sur l’enjeu du développement en régions non métropolitaines et rurales. Le programme comprend des conférences présentant des nouvelles approches issues tant du milieu municipal, citoyen, professionnel, qu’universitaire.

Encore cette année, le congrès débutera par une période de présentations et d’échanges sur notamment les orientations gouvernementales en aménagement du territoire avec

M. Daniel A. Gaudreau, sous-ministre adjoint au sous-ministériat à l’urbanisme et à l’aménagement du territoire au MAMOT. Le congrès se terminera par un atelier sur l’octroi de contrat pour le compte des MRC avec Me Sébastien Laprise.

L’édition 2017 du congrès de l’AARQ aura lieu à l’hôtel Château Laurier de Québec les 19, 20 et 21 avril. Le programme et le formulaire d’inscription sont disponibles ici : http://www.aarq.qc.ca/congres.php

-

L’AARQ S’INTERROGE SUR LA COHÉRENCE GOUVERNEMENTALE

 

Québec, le 15 décembre 2016 - L'adoption de la Loi concernant la mise en œuvre de la Politique énergétique 2030 et modifiant diverses dispositions législatives, dans le contexte de la reconnaissance des municipalités comme gouvernements de proximité, rend l’Association des aménagistes régionaux du Québec (AARQ) très perplexe quant à la cohérence gouvernementale en matière d’aménagement du territoire et de contrôle de l’implantation des activités pétrolières et gazières.

Adoptée le 9 décembre 2016, cette loi met en place des outils légaux pour développer l’industrie pétrolière et gazière et institue Transition énergétique Québec pour soutenir, stimuler et promouvoir la transition, l’innovation et l’efficacité énergétique et pour mettre en œuvre les programmes et mesures nécessaires pour l’atteinte des cibles énergétiques du gouvernement. En plus de continuer à permettre les techniques d’extraction non conventionnelles des hydrocarbures telles que la fracturation hydraulique et la stimulation à l’acide des puits, cette loi accorde à l’industrie privée des pouvoirs d’expropriation, elle reconnaît les permis d’exploration et d’exploitation pétroliers et gaziers comme des droits réels immobiliers prévalant sur le droit de propriété des citoyennes et citoyens. Ces dispositions constituent autant de sources potentielles de tensions sociales que de risques de contamination environnementale.

La Loi concernant la mise en œuvre de la Politique énergétique 2030 et modifiant diverses dispositions législatives maintient et élargit les dispositions de l’article 246 de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme qui consacre la primauté de la Loi sur les mines et de la Loi sur les hydrocarbures sur les pouvoirs municipaux en matière d’aménagement et d’urbanisme. Selon l’AARQ, il aurait été souhaitable, pour ne pas dire convenable, d’accorder un pouvoir de contrôle aux élus municipaux sur l’implantation des activités pétrolières et gazières au même titre que tout autre usage ou activité. Mentionnons que ce pouvoir municipal est encadré par la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme et peut être balisé par les orientations et attentes gouvernementales en matière d’aménagement du territoire.

En matière de consultation municipale, cette loi établit que le ministère n’a qu’à envoyer aux MRC et municipalités de simples avis annonçant les permis accordés à l’industrie pétrolière et gazière pour ces activités se déroulant sur leur propre territoire. De plus, elle indique que les MRC pourront déterminer les territoires incompatibles à l’exploration ou l’exploitation, sauf pour les territoires déjà visés par un permis d’exploration. Or, ces permis, accordés par le gouvernement sans consulter les municipalités, couvrent déjà plus de 60 000 kilomètres carrés de territoire au Québec, soit tous les territoires ayant un potentiel gazier ou pétrolier. En plus de craindre que le gouvernement n’atteigne pas ses cibles de réduction de gaz à effet de serre avec cette loi, l’AARQ déplore que cette loi prévoie plusieurs pouvoirs de contrôle des activités qui seront décrétés ultérieurement par le gouvernement, par règlement, et qui n’ont pas pu être étudiés par la commission lors du processus de consultation de la loi. Enfin, l’AARQ trouve peu admissible que cette loi ne permette pas aux municipalités et MRC d’augmenter, dans certaines circonstances, les distances séparatrices entre les installations des sociétés gazières et pétrolières et certains usages (sources d’eau potable, habitations, etc.).

Les aménagistes régionaux du Québec sont plus que des observateurs et exécutants en matière d’aménagement du territoire. Comme ils se situent au centre de la concertation et de la conciliation entre les divers intervenants locaux, régionaux et gouvernementaux face aux problématiques d’aménagement, particulièrement en milieu rural, les aménagistes participent directement au développement durable des régions.

L’AARQ regroupe des professionnels du domaine de l’aménagement du territoire oeuvrant principalement au sein des municipalités régionales de comté (MRC) et des autres organisations municipales supralocales. L’AARQ demeure disponible et souhaite travailler avec le gouvernement du Québec dans ce dossier.

-

Colloque 2016 : contenu disponible

 

Plusieurs présentations des conférenciers de notre colloque régional, édition Chaudière-Appalaches, sont disponibles sur notre site. Plus de 70 professionnels de l'aménagement du territoire participèrent à ce rendez-vous d'automne. Un rendez-vous qualifié dès plus inspirants. Visitez : http://www.aarq.qc.ca/colloque-conferences.php

Découvrez notre prochain rendez-vous.

Les 5, 6 et 7 octobre nous tiendrons une journée de formation et un colloque sur la région de Chaudière-Appalaches. La formation portera sur la rédaction de réglements municipaux avec Me Marc-André LeChasseur. Ce rendez-vous à ne pas manquer aura lieu à Scott, précisément à La cache à Maxime.

  • Détails de la formation (PDF)
  • Programme du colloque (PDF)
  • Inscription (PDF)

L’alliance ARIANE invite l’État à se doter d’une politique de localisation de ses propres bâtiments et de ceux qu’il soutient à travers ses programmes.

 

Montréal, le 30 mai 2016 – L’alliance ARIANE – qui regroupe notamment l’Association des aménagistes régionaux du Québec, l'Ordre des architectes du Québec, l'Ordre des urbanistes du Québec, l'Union des producteurs agricoles, le Regroupement national des conseils régionaux de l'environnement du Québec, la Fondation David Suzuki, Héritage Montréal et Vivre en Ville - appelle le gouvernement à se doter d’une politique de localisation de ses propres bâtiments et de ceux qu'il soutient à travers ses programmes. Tous les détails : communiqué (PDF)

L’AARQ DÉVOILE LE PROGRAMME DE SON CONGRÈS 2016

Pour connaître les détails du programme et la manière de s’inscrire (PDF)

Québec, le 8 mars 2016 – C’est aujourd’hui que l’Association des aménagistes régionaux du Québec (AARQ) publie l’édition 2016 de son congrès. L’activité aura lieu les 20, 21 et 22 avril à l’hôtel Château Laurier de Québec.

L’AARQ attend une centaine de professionnels en aménagement régional du territoire issus des quatre coins du Québec. L’AARQ offrira aux participants l’occasion de parfaire leur connaissance et compétence sur plusieurs sujets d’actualité notamment :

·       Les environnements favorables aux saines habitudes de vie

·       Le développement économique et social dans la planification régionale

·       L’aménagement du territoire et la géomatique en situation d’urgence

L'article sur le partage du pouvoir en aménagement du territoire de l'AARQ est maintenant disponible sur le site Web

 

L'article rédigé par M. François Lestage et Mme Véronique Vallé intitulé : «Les aménagistes régionaux du Québec : entre vision régionale du développement durable et orientations gouvernementales en aménagement du territoire» est désormais disponible. Pour le télécharger : (PDF)

L'AARQ attristée par le décès de monsieur Jean-Paul L'Allier

 

Québec, le 6 janvier 2016 - L’Association des aménagistes régionaux du Québec (AARQ) fut triste d’apprendre le décès d’un grand partisan de l’aménagement du territoire, monsieur Jean-Paul L’Allier.

Par ses réalisations notamment pendant son mandat à titre de maire de la Ville de Québec, monsieur L’Allier a grandement contribué à la reconnaissance et au rayonnement de l’aménagement du territoire au Québec. La revitalisation du centre-ville de Québec et la renaturalisation des berges de la rivière-Saint-Charles en sont des exemples.

En 2006, c’est sans hésitation que l’AARQ, conjointement avec l’Ordre des urbanistes du Québec, a fait appel à son expertise pour agir comme président d’honneur des États généraux sur l’aménagement du territoire et l’urbanisme. Pour madame Nathalie Audet, co-présidente de l’événement en question : « À titre de président d'honneur, monsieur L’Allier a su, par sa rigueur intellectuelle, son implication personnelle, son expérience du monde municipal et par la pertinence de ses propos, faire de ces premiers États généraux un véritable succès, une occasion unique dans l’histoire du Québec de réfléchir, d’exposer et de partager collectivement nos visions d’avenir en regard de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme et d'imaginer des solutions créatives et innovatrices qui guident nos actions comme professionnels ». En 2010, monsieur L’Allier fut également président d’honneur du 25e congrès de l’AARQ.

Monsieur Jean-Paul L’Allier restera pour les aménagistes régionaux du Québec un homme politique d’exception et de grande conviction. Il aura plusieurs fois invité les élus et les professionnels du domaine à travailler ensemble afin d’avoir en main les outils essentiels d’un développement intégré, le seul qui soit durable et qui soit l’unique véritable antidote au pessimisme chronique, au désenchantement des jeunes générations et à la politique de la division.

Fondée en 1984, l’Association regroupe des professionnels du domaine de l’aménagement du territoire oeuvrant principalement au sein des municipalités régionales de comté et des autres organisations municipales supralocales. Téléchargez le communiqué (PDF)

- 30 -

Source :

François Lestage, urbaniste

Président de l’AARQ

Réduction des émissions de GES pour 2030, l’alliance ARIANE appelle à mettre à profit l’aménagement du territoire et l’urbanisme

 

Cible québécoise de réduction des émissions de GES pour 2030 : L’alliance ARIANE appelle à mettre à profit l’aménagement du territoire et l’urbanisme

Montréal, le 28 octobre 2015  À l’approche de la conférence de Paris et alors que viennent de prendre fin les consultations sur la cible de réduction d’émissions de gaz à effet de serre du Québec pour 2030, l’alliance ARIANE félicite le gouvernement du Québec pour cette démarche et rappelle la nécessité de se doter d’une vision en matière d’aménagement du territoire et d’urbanisme.

Les pratiques d’aménagement du territoire et d’urbanisme, déterminant essentiel du bilan carbone

À raison, l’État a fait de l’aménagement du territoire un chantier prioritaire du Plan d’action 2013-2020 sur les changements climatiques. « En déterminant la configuration des collectivités, les pratiques d’aménagement du territoire et d’urbanisme influencent les besoins de mobilité, surtout en ce qui concerne le transport des personnes », explique Philippe Bourke, directeur général du Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement du Québec et membre de l’alliance ARIANE. « Le secteur des transports est justement la priorité sur laquelle agir afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030. L’atteinte d’un objectif sectoriel de -45% ne sera possible que grâce à des actions substantielles, immédiates, et mises en œuvre à l’échelle de toutes les régions du Québec », ajoute M. Bourke.

Le secteur du bâtiment, quoique son bilan soit moins préoccupant que celui des transports, laisse aussi place à amélioration. « Il ne suffit pas de dire que l’efficacité énergétique est une priorité : encore faut-il se donner les moyens de l’atteindre », souhaite Nathalie Dion, présidente de l’Ordre des architectes du Québec et membre de l’alliance ARIANE. « Nous construisons des bâtiments pour les prochaines décennies, et nous en sommes encore à vouloir économiser à la marge, parce que ce ne sont pas les mêmes qui payent pour la construction et pour l’entretien futur : cette approche à courte vue doit être énergiquement combattue », plaide Mme Dion.

Pour l’alliance ARIANE, le faible niveau de préoccupation pour l’aménagement du territoire québécois est en partie responsable du niveau actuel d’émissions de gaz à effet de serre. Faire de l’aménagement et de l’urbanisme une priorité contribuera à améliorer les pratiques dans ce domaine.

Assurer cohérence et vision d’ensemble

L’aménagement du territoire et l’urbanisme sont un champ d’action complexe, où les responsabilités et la prise de décision sont dispersées entre de nombreux acteurs et autant de domaines. Considérant que cet éclatement décisionnel est responsable de nombreuses incohérences et compromet l’atteinte de plusieurs objectifs nationaux, parmi lesquels la lutte contre les changements climatiques, l’alliance ARIANE appelle l’État québécois à adopter une Politique nationale de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme. Cette politique doit assurer la coordination de l’ensemble des lois, politiques et interventions de l’État et des instances municipales, et notamment leur contribution à la lutte contre les changements climatiques.

Pour Christian Savard, directeur général de Vivre en Ville et membre de l’alliance ARIANE, « Partout au Québec, les élus, les citoyens et l’ensemble des acteurs sont prêts à se mobiliser pour que le Québec soit un leader dans la lutte contre les changements climatiques. » « Le rôle de l’État est de montrer la voie en énonçant des règles du jeu claires, pour que chaque milieu puisse faire sa part en adaptant les moyens choisis aux réalités locales, dans la poursuite d’un objectif commun », précise-t-il.

Lutter contre les changements climatiques en redonnant à l’aménagement du territoire ses lettres de noblesse

Les gestes posés en aménagement du territoire ont par ailleurs très souvent des impacts considérables tant sur la qualité de vie et les finances publiques que sur l’environnement. Pour Donald Bonsant, président de l’Ordre des urbanistes du Québec et membre de l’alliance ARIANE, « Plusieurs de nos milieux de vie sont peu résilients, nous coûtent cher et génèrent un mode de vie dommageable pour notre environnement et notre santé.  Il faut assurément que nos choix urbanistiques fassent l’objet d’une vision d’ensemble et de balises claires. »

Au-delà de la lutte contre les changements climatiques, toute la société québécoise gagnera à prendre davantage en considération notre façon d’organiser et de vivre sur le territoire. « Le territoire est le patrimoine commun de l’ensemble des Québécois, un patrimoine dont il faut faire bon usage sans le gaspiller », rappelle Dinu Bumbaru, directeur des politiques à Héritage Montréal et membre de l’alliance ARIANE. « Ce ne sont pas seulement des ressources à gérer, mais bien une histoire que nous écrivons en bâtissant notre héritage. Nous devrions nous rappeler que chaque décision sur le territoire dessine le paysage dans lequel nous allons vivre, vieillir et que nous transmettrons à nos enfants », évoque M. Bumbaru.

À propos de l’alliance ARIANE

L’alliance ARIANE, créée en septembre 2015, travaille pour que l’aménagement du territoire et l’urbanisme soient une priorité. Son objectif principal est que le Québec se dote, dans le cadre d’une Politique nationale de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme, d’une vision d’ensemble assortie de principes fondamentaux qui puisse assurer la coordination de l’ensemble des lois, politiques et interventions de l’État et des instances municipales en matière d’aménagement du territoire et d’urbanisme. Le comité directeur de l’alliance ARIANE comprend l’AARQ, la Fondation David Suzuki, Héritage Montréal, l’OAQ, l’OUQ, le RNCREQ, l’UPA, Vivre en Ville, Clément Demers, architecte et urbaniste et Ron Rayside, architecte.

Pour consulter la plate-forme de l’alliance ARIANE ou signer la déclaration « Pour une politique nationale de l’aménagement du territoire et de l’urbanisme » : www.ARIANE.quebec

–30–

Renseignements : Amélie Castaingamelie.castaing@vivreenville.org /514.394.1125

 

COLLOQUE 2015 : LANCEMENT

 

L'édition 2015 du colloque régional de l'AARQ se déroulera les 7, 8 et 9 octobre au Manoir Richelieu à la Malbaie. Le programme et le formulaire d'inscription sont maintenant disponibles. 

Téléchargez le programme et le formulaire

LES AMÉNAGISTES RÉGIONAUX DU QUÉBEC OVATIONNENT LEUR PRÉSIDENT.

 

Québec, le 28 avril 2015 – Les membres de l’Association des aménagistes régionaux du Québec (AARQ) ont démontré avec beaucoup d’émotion leur satisfaction envers le travail de leur président, M. François Lestage. À l’occasion de leur assemblée générale annuelle, le 23 avril dernier, les aménagistes régionaux du Québec se sont levés pour applaudir longuement leur président réélu par acclamation. 

Depuis ses débuts à la présidence l’AARQ en 2008, M. François Lestage œuvre à faire connaître l’importance de l’aménagement du territoire au Québec et à faire reconnaître le rôle et l’expertise des aménagistes régionaux. Avec la confiance réitérée des membres de l’AARQ, M. Lestage pourra poursuivre ses activités de représentation en toute légitimité pour s’assurer que leurs opinions soient inévitablement sollicitées. «Je suis très reconnaissant de la confiance que les membres m’ont manifestée et ceci me confirme que je dois continuer à promouvoir le rôle stratégique des aménagistes régionaux dans l’aménagement et le développement du territoire au Québec» - François Lestage

L’assemblée générale annuelle du 23 avril 2015 a également été l’occasion pour les aménagistes régionaux du Québec d’élire leur conseil d’administration, lequel a connu quelques changements : M. Mathieu Gagné (MRC de Rivière-du-Loup) occupe désormais le siège de vice-président, Mme Cynthia Boucher (MRC des Appalaches) occupe celui d’administratrice de la région de Chaudière-Appalaches et Mme Marylène Thibault (MRC de Charlevoix) celui d’administratrice de la Grande région de Québec. L’AARQ remercie les administrateurs ayant laissé leur siège soit : M. Pablo M. Rousseau (MRC de Lotbinière) et M. Jean Lessard (MRC de Portneuf). Pour visualiser l’ensemble du conseil d’administration, visitez la page : http://www.aarq.qc.ca/equipe.php

Notre congrès est lancé

L'activité se déroulera les 22, 23 et 24 avril 2015 à l'hôtel Château Laurier de Québec. Pour connaître les détails du programme et vous inscrire, téléchargez le document programmeetformulaire.pdf

Titre des conférences :

  • Un nouveau partenariat entre Québec et les instances municipales ! Présentation et échanges avec les associations municipales sur leur modèle de gouvernance
  • Le rôle de l'aménagiste régional : évolution, enjeux et perspectives
  • Les enjeux en matière de gouvernance de l'eau
  • Le zonage agricole au Québec : les meilleures pratiques
  • L'armature commerciale urbaine
  • Loi sur le patrimoine culturel : pouvoirs et outils
  • Démonstration de l'application «Territoires»


À venir : congrès de l'AARQ les 22, 23 et 24 avril 2015 à l'hôtel Château Laurier de Québec. Lancement prévu au début du mois de février.

Dans un peu moins de quatre semaines, l'Association des aménagistes régionaux du Québec dévoilera le programme de l'édition 2015 congrès. 

-

Notre prochain colloque régional aura lieu les 8, 9 et 10 octobre 2014 à Chicoutimi. Inscrivez-vous !

 

Pour connaître tous les détails, visitez la page suivante : www.aarq.qc.ca/colloques-regionaux.php

Quelques places encore disponibles pour notre congrès.

 

Notre congrès, qui se tiendra dans moins de trois semaines à Québec, présente un programme composé d’une variété de conférences. Consultez notre programme et inscrivez-vous !

Les aménagistes régionaux satisfaits du contenu du projet de loi 70.

 

Québec, le 6 décembre 2013 – L’Association des aménagistes régionaux du Québec se réjouit des nouvelles dispositions, à l’égard des MRC, présentées dans le projet de loi modifiant la Loi sur les mines.

Le document déposé hier par la ministre des Ressources naturelles du Québec, madame Martine Ouellet, reconnaît le rôle des MRC à l’égard de la planification du territoire en mettant fin à la primauté des activités minières. Éventuellement, les MRC pourraient identifier dans leur schéma d’aménagement et de développement des zones où les activités minières seront interdites, c’est-à-dire un territoire où la viabilité des activités serait compromise par les impacts engendrés par l’activité minière. Une fois les zones interdites intégrées au schéma d’aménagement et de développement, celles-ci ne pourront plus être modifiées, même à la demande du ministère des Ressources naturelles (MRN). Le précédent projet de loi prévoyait que le MRN pouvait demander à la MRC de modifier les zones interdites pour permettre la réalisation d’une mine. Avec l’adoption de ce projet de loi, pour la première fois, le gouvernement reconnaîtrait le pouvoir de zoner les activités minières au niveau municipal.  À titre d’exemple, les sources d’eau municipales seraient désormais protégées contre d’éventuelles contaminations par les activités minières.

L’Association des aménagistes régionaux regroupe principalement les professionnels de l’aménagement du territoire oeuvrant au sein des municipalités régionales de comté et des autres organisations municipales supralocales.

_

Les présentations de nos conférenciers au colloque de l'Outaouais sont disponibles.

 

Les présentations de nos conférenciers au colloque de l'Outaouais sont disponibles. Visitez la page (colloque-conférences)

Notre colloque régional de cet automne est maintenant lancé !

 

Cette année, les aménagistes régionaux de l’Outaouais nous invitent à découvrir les problématiques d'aménagement du territoire de leur région. L'activité aura lieu dans la ville de Gatineau les 11, 12 et 13 septembre. Visitez le lien suivant pour télécharger le programme préliminaire http://www.aarq.qc.ca/colloques-regionaux.php
 

Le numéro été 2013 de notre revue L'Aménagiste est maintenant disponible.

 

Le numéro porte sur la circulation des véhicules tout-terrains et la préservation des dunes aux Îles-de-la-Madeleine et porte sur un système rapide par bus et son arrimage avec la planification urbanise. Télécharger le document (PDF)

Les aménagistes régionaux réitèrent leur confiance envers leur président

 

Québec, le 6 mai 2013 – Le 25 avril dernier, les membres de l’Association des aménagistes régionaux du Québec (AARQ) ont élu pour la 5e année consécutive monsieur François Lestage à titre de président de leur organisation.

Réunis en assemblée générale annuelle, 62 aménagistes régionaux membres actifs de l’AARQ ont procédé à l’élection de leur conseil d’administration pour l’année 2013-2014. Cette année encore, ils ont élu par acclamation leur collègue M. François Lestage à la présidence de l’AARQ. M. Lestage est urbaniste et coordonnateur à l’aménagement du territoire à la MRC de Marguerite-D’Youville. À titre de président de l’AARQ, M. Lestage poursuivra la réalisation du premier plan stratégique de l’organisation et souhaite poursuivre la réflexion sur les différents niveaux de planification en aménagement du territoire au Québec.

Le nouveau conseil d’administration de l’AARQ est composé des membres suivants :

Officiers

François Lestage, président et représentant pour la Montégérie

Pablo Montenegro Rousseau, vice-président et représentant pour Chaudière-Appalaches

Administrateurs

Caroline Marchand, représentante pour le Centre-du-Québec et la Mauricie

Pascal Savard, représentant pour la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine

Mathieu Gagné, représentant pour le Bas-Saint-Laurent

Patrice Gagné, représentant pour l’Estrie

Martin Lapointe, représentant pour Montréal, Laval, Laurentides et Lanaudière

Daniel Dufault, représentant pour l’Abitibi-Témiscamingue

Jean Lessard, représentant pour la grande région de Québec

Steeve Lemyre, représentant pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean

Kévin Bédard, représentant pour la Côte-Nord

Pierre Duchesne, représentant pour l’Outaouais

L’Association des aménagistes régionaux du Québec remercie les administrateurs précédents pour leur implication et particulièrement M. André Boisvert qui a occupé le poste de vice-président pour la période de 2007 à 2013.

– 30 –

SOURCE ET RENSEIGNEMENTS

Véronique Vallée, Association des aménagistes régionaux du Québec

Notre congrès 2013 est lancé.

 

Québec, le 1er mars 2013 - L'Association des aménagistes régionaux du Québec lance l'édition 2013 de son congrès. L'activité aura lieu les 24-25-26 avril à l'hôtel Château Laurier de Québec. Programme et formulaire d'inscription (cliquez)

Le dernier numéro de notre revue L'Aménagiste est en ligne

 

Le volume 26, numéro 2 de la revue L'Aménagiste est disponible en PDF. Ce numéro porte sur l'aménagement du territoire et la réorganisation des soins médicaux et sur l'intélligence territoriale et aménagement du territoire. Téléchargez le document (PDF

L'AARQ souhaite une politique nationale d'aménagement du territoire québécois

 

Québec, le 3 octobre 2012 – L’Association des aménagistes régionaux du Québec sollicite le Gouvernement du Québec pour qu’il se dote d’une politique nationale d’aménagement du territoire québécois. Téléchargez le communiqué (PDF)

Après plus de 25 années d’expérience, les aménagistes régionaux constatent que la prise de décision gouvernementale, en matière d’aménagement du territoire, est parfois contradictoire et réalisée au cas par cas. Bien que le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire assure la coordination inter-ministérielle de l’aménagement du territoire au Québec, il n’en demeure pas moins que d’autres ministères s’avèrent impliqués dans le processus de planification. Recourir uniquement aux orientations gouvernementales pour donner une direction à l’aménagement du territoire conduit à morceler un domaine pour lequel les enjeux s’avèrent interdépendants.

Pour les aménagistes régionaux, la cohérence de l’aménagement du territoire au Québec ne peut se traduire par l’unique complémentarité des orientations gouvernementales. Elle devrait plutôt reposer sur une politique nationale d’aménagement du territoire. Le cadre institutionnel et le contexte gouvernemental actuel ne permettent pas au Gouvernement d’assurer pleinement son rôle de gardien de la cohérence en aménagement du territoire. Les aménagistes régionaux croient que les orientations gouvernementales devraient découler d’une vision globale de l’aménagement du territoire, laquelle se trouverait dans une politique spécifique à ce domaine d’interventions.

Source et renseignements : Véronique Vallée, directrice générale et responsable des communications, AARQ coordonnées (418) 524-4666 ou administration@aarq.qc.ca

Les conférences présentées dans le cadre de notre dernier colloque sont disponibles.

Québec, le 24 septembre 2012 - Les présentations des conférenciers dans le cadre de notre colloque régional sur la protection et la promotion des espaces naturelles, de la terre au ciel sont désormais disponibles en pdf. Nous vous invitons à visiter la page suivante colloque-conférences

L’AARQ souhaite la bienvenue à ses deux nouveaux administrateurs.

 

Québec, le 29 août 2012 - À la suite de quelques changements professionnels, deux postes se sont libérés au sein du CA de l’Association des aménagistes régionaux du Québec. Ceux-ci ont été rapidement comblés par Pablo Montenegro Rousseau et par Kevin Bédard.

M. Montenegro Rousseau occupe le poste de responsable de l’urbanisme à la MRC de Lotbinière et M. Bébard occupe celui de directeur de l’aménagement du territoire à la MRC de la Haute-Côte-Nord.

Notre colloque régional 2012 est lancé

 

Québec, le 15 mai 2012 - L'édition 2012 du colloque régional de l'AARQ aura lieu les 12-13-14 septembre à Orford en Estrie. Le thème porte sur la protection et la mise en valeur des espaces naturels, de la terre au ciel. Programme préliminaire et formulaire d'inscription disponibles (DOC)

Les aménagistes régionaux ont choisi leur conseil d'administration pour 2012-2013

 

Québec, le 4 mai 2012 – Le 25 avril dernier, 44 % des membres de l’Association des

aménagistes régionaux du Québec (AARQ) étaient réunis en assemblée générale. C’est dans le cadre de cette rencontre qu’ils ont élu leur conseil d’administration pour l’année 2012-2013.

 

M. François Lestage a accepté pour une quatrième année consécutive d’occuper le poste de président : « J’entreprends la prochaine année avec enthousiasme. Pour les aménagistes régionaux, il s’agit d’une période importante pour tout ce qui a trait à la planification du territoire. Avec le projet de Loi sur l’aménagement durable du territoire et l’urbanisme et la réécriture des orientations gouvernementales, les aménagistes régionaux auront de beaux défis à relever ».

 

M. André Boisvert demeure vice-président de l’organisation. Deux membres siègent pour la première fois au sein du conseil d’administration, il s’agit de Mme Caroline Marchand de la MRC d’Arthabaska ; elle remplace M. Jean-François Albert comme représentante des

aménagistes régionaux de la région de la Mauricie et du Centre-du-Québec. M. Mathieu

Gagné, de la MRC de Rivière-du-Loup, remplace Mme Stéphanie Beaudoin, comme

représentant des aménagistes régionaux de la région du Bas-St-Laurent.

 

Le conseil d’administration de l’AARQ pour l’année 2012-2013 est donc composé des douze membres suivants : André Boisvert, MRC les Pays-d’en-Haut ; Caroline Marchand, MRC d’Arthabaska ; Carole Beauregard, MRC de l’Islet ; Daniel Dufault, MRC de Témiscamingue ; Daniel Leclerc, MRC de la Haute-Côte-Nord ; François Lestage, MRC de Marguerite- D’Youville ; Hugues Ménard, MRC de Memphrémagog ; Patrice Landry, MRC de l’Îled’Orléans ; Pierre Duchesne, MRC de Pontiac ; Serge Bourgeois, Municipalité les Îles-de-la-Madeleine et Steeve Lemyre, MRC du Fjord-du-Saguenay.

Lancement du congrès 2012 de l'AARQ

 

L'édition 2012 du congrès de l'Association des aménagistes régionaux du Québec est lancée. L'activité aura lieu les 25-26-27 avril à l'Hôtel Château Laurier de Québec. Le programme et le formulaire d'inscription sont maintenant disponibles, téléchargez (PDF).

L'AARQ appuie la Politique de tolérance zéro violence

 

Québec, le 25 janvier 2012 – L’Association des aménagistes régionaux du Québec (AARQ) a donné son accord pour l’adoption de la Politique de tolérance zéro violence rendue publique la semaine dernière.

La Politique de tolérance zéro violence vise à assurer, à tous ceux et celles qui oeuvrent dans le milieu municipal : employés, élus et citoyens, un environnement de travail sain et sécuritaire. Il s’agit d’un outil pour la mise en place de mesures concrètes dans les municipalités du Québec découlant d’une responsabilité individuelle et collective. Une campagne de sensibilisation sera réalisée dans les plus brefs délais.

C’est à l’occasion de la rencontre annuelle de la Table de concertation des associations municipales, tenue à Trois-Rivières le 20 janvier dernier, que l’AARQ s’est engagée à soutenir la déclaration pour dénoncer l’intimidation, les agressions et à la violence présentes en milieu municipal. Cet appui s’inscrit dans les valeurs défendues par l’AARQ ; en 2010, l’AARQ a adopté une politique de responsabilité sociale dans laquelle se trouve une déclaration à offrir aux employés, bénévoles et administrateurs de l’association, un milieu de travail sain et sécuritaire.

L'AARQ publie son mémoire sur le Livre vert pour une politique bioalimentaire : donner le goût du Québec

 

Québec, le 23 août 2011 - L'Association des aménagistes régionaux du Québec vient tout juste de déposer son mémoire sur le Livre vert pour une politique bioalimentaire : donner le goût du Québec.

Le mémoire comportent dix recommandations au Gouvernement et ses recommandations portent sur quatre thèmes : le schéma d’aménagement et de développement, les plans de développement de la zone agricole, la modification de la zone agricole et les procédures de demandes à portée collective bonifiée. Pour téléchargez le mémoire, consulter notre page publications.

Le colloque régional 2011 est lancé

 

Québec, le 17 août 2011 – L’Association des aménagistes régionaux du Québec tiendra son prochain colloque régional dans la région de la Mauricie du 26 au 28 octobre 2011. Le programme est presque entièrement consacré à la participation citoyenne. L’activité se déroulera à l’Auberge le Baluchon située dans la ville de St-Paulin qui est à environ deux heures de Québec ou de Montréal. Inscrivez-vous !

Les aménagistes régionaux réélisent M. François Lestage

 

Québec, le 2 mai 2011 – Les membres de l’Association des aménagistes régionaux du Québec (AARQ) ont élu pour la troisième année consécutive M. François Lestage à titre de président de leur association. (PDF)

Le 28 avril dernier, à l’occasion de l’assemblée générale annuelle de l’AARQ, 49 aménagistes régionaux ont choisi de renouveler le mandat de M. Lestage. Depuis 2005, François Lestage siège au conseil d’administration (CA) de l’AARQ comme représentant des membres et administrateur de zone pour la région de la Montérégie. Le président de l’AARQ travaille comme coordonnateur à l’aménagement au sein de la MRC de Marguerite-d’Youville.

Nouveaux membres du CA : pour la Gaspésie/Îles-de-la-Madeleine, M. Serge Bourgeois de la municipalité les Îles-de-la-Madeleine ; pour la grande région de Québec, M. Patrice Landry de la MRC de l’Île-d’Orléans ; pour la région de la Côte-Nord, M. Daniel Leclerc de la MRC de la Haute-Côte-Nord.

L’Association des aménagistes régionaux du Québec regroupe plus d’une centaine de professionnels du domaine de l’aménagement du territoire oeuvrant au sein des municipalités régionales de comté et des autres organisations municipales supralocales. Créée en 1984, l’AARQ promouvoit les échanges d’information, d’expériences et d’opinions en matière d’aménagement du territoire entre ses membres. Elle favorise également leur perfectionnement professionnel continu et représente leurs objectifs et opinions. 

Congrès 2011-programme et formulaire d'inscription maintenant disponibles

 

Le congrès 2011 de l'Association des aménagistes régionaux du Québec est maintenant lancé. L'activité aura lieu les 27-28-29 avril à l'hôtel Château Laurier de Québec.

Consultez tous les détails dans le document ci-joint (PDF)

Pour l'AARQ, il est légitime d'inclure la nature du sous-sol dans la planification du territoire.

 

Québec, le 1er décembre 2010 – L’Association des aménagistes régionaux du Québec (AARQ) estime que l’utilisation du sous-sol correspond à un élément majeur de l’aménagement durable du territoire et soutient que les aménagistes régionaux possèdent les compétences requises à l’intégration de celle-ci dans le schéma d’aménagement et de développement.

Dans un communiqué diffusé le 16 novembre 2010, l’Association de l’exploration minière du Québec (AEMQ) considère que « […] les aménagistes qui préparent les schémas d’aménagement n’ont pas les compétences pour évaluer le potentiel minéral et pour planifier la gestion des secteurs où doivent se faire l’exploration et l’exploitation minière sur leurs territoires.» Il n’en demeure pas moins que les aménagistes régionaux s’avèrent responsables de la planification des interventions visant le développement ordonné et harmonieux des milieux de vie de leur territoire.

 

Un des principes soutenant l’adoption de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme, il y a maintenant trente ans, insiste sur le fait que « l’aménagement du territoire est un geste politique ». Ainsi, grâce aux compétences des aménagistes régionaux, les MRC sont accompagnées par des professionnels spécialisés en ce domaine pour mieux répondre à leur responsabilité de favoriser un aménagement du territoire harmonieux tout en assurant un équilibre dans son développement durable, lors de l’implantation des projets, entre les droits des promoteurs et la préservation de la qualité de vie de la collectivité et de ses ressources.

 

 

Dans cette perspective, à l’instar des activités agricoles, forestières et autres, la nature du sous-sol s’inclut dans l’exercice de planification du territoire. Les aménagistes régionaux ont appris à promouvoir le développement durable du territoire en tenant judicieusement compte de tous les secteurs du développement économique. Il n’est pas de leur ressort d’en écarter pour quelques raisons que ce soit, puisqu’ils proposent aux élus des façons d’harmoniser les différents usages incompatibles. Le résultat final provient d’une décision politique et est véhiculé par le schéma d’aménagement et de développement qu’adoptent les élus, en conformité avec les grandes orientations gouvernementales.

 

 

Les attentes actuelles de la population appellent à l’utilisation judicieuse d’outils d’aménagement permettant de mieux intégrer le domaine minier dans la planification territoriale. Ces outils doivent être développés en collaboration entre le monde minier, le gouvernement et les municipalités.

 

Téléchargez le communiqué (PDF)

Programme et inscription au congrès 2011 disponibles en février

 

Québec, le 01 novembre 2010 - L'Association des aménagistes régionaux du Québec lancera l'édition 2011 de son congrès le 16 février prochain. L'activité aura lieu les 27, 28 et 29 avril 2011, à l'hôtel Château Laurier de Québec.

L'AARQ lance l'édition 2010 de son colloque régional

 

Québec, le 03 août 2010 – L’Association des aménagistes régionaux du Québec tiendra son prochain colloque régional dans la région de Lanaudière du 13 au 15 octobre 2010. Pour consulter le programme et vous inscrire (colloques régionaux)

L'AARQ débute la mise en oeuvre de son plan stratégique

 

Québec, le 27 mai 2010 – L’Association des aménagistes régionaux du Québec (AARQ) dévoile la première action de son plan d’action 2009-2014 découlant d’un exercice de planification stratégique.

Développer les outils de communication s’est présenté comme l’une des priorités de l’AARQ. La création d’un nouveau site Web s’avérait donc un incontournable et la mise en ligne de l’actuel site Web représente une première étape dans la réalisation du plan stratégique de l’Association.

Le nouveau site Web comprend plusieurs informations permettant d’en connaître davantage sur l’aménagement du territoire au Québec. Par exemple, la revue L’Aménagiste y est désormais disponible gratuitement en version électronique. Lieu d’échange d’information, d’expérience et d’opinion, le site Web de l’Association permet aux membres de discuter directement par le biais du forum.

Sur ce, l’AARQ souhaite une bonne navigation à tous les visiteurs du site Web.